Les 10 principes de l’alimentation intuitive

L’alimentation intuitive peut vous permettre d’en finir avec le contrôle et la restriction, de retrouver l’équilibre et le plaisir de bien manger. Manger intuitivement, c’est être attentif aux signaux que notre corps nous envoie et de ses besoins. C’est manger en présence de faim, et cesser de manger lorsqu’on est rassasiée. Manger intuitivement, c’est aussi faire la paix avec les aliments, et manger selon nos envies du moment. Il s’agit d’une approche positive basée sur 10 principes fondamentaux qui visent avant tout à favoriser l’écoute de son corps et de ses besoins et à se sentir bien dans sa peau.

Les 10 principes

  1. Rejetez la mentalité des diètes amaigrissantes qui crée de faux espoirs

Maintenir des restrictions ou s’interdire des aliments que l’on considère comme mauvais peut être difficile à maintenir et générer de la frustration, des pensées obsessives, voire des compulsions alimentaires. Les régimes ne sont pas toujours la meilleure solution pour perdre du poids et c’est ce que je vous explique dans cet article: Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?  http://ccloutiernutrition.com/pourquoi-les-regimes-ne-fonctionnent-ils-pas/

  1. Honorer sa faim lorsqu’elle est modérée

Manger en présence de faim est favorable à la satisfaction ressentie lors d’un repas et favorise l’écoute de sa satiété. On peut reconnaître sa faim d’un léger gargouillement dans l’estomac, d’un sentiment de fatigue, d’un manque de concentration ou de maux de tête. Il est également important de distinguer la vraie faim, d’une fausse faim créée par l’ennui, la fatigue ou même nos émotions.

  1. Se permettre de manger tous les aliments souhaités

Être à l’écoute de ses besoins, c’est aussi satisfaire ses envies lorsqu’elles se présentent, peu importe le type d’aliments. En misant sur le plaisir plutôt que la culpabilité, ces envies sont plus facilement comblées.

  1. Cesser de catégoriser les aliments comme étant bons ou mauvais

Pour maintenir une saine relation avec la nourriture, il faut éviter de catégoriser les aliments comme bons ou mauvais. Peu à peu, le sentiment de culpabilité fait place au plaisir de manger et à la satisfaction. Ces aliments que l’on consomme à l’occasion, dans un contexte social ou non, nous procurent du plaisir et nous permettent de « garder le cap. »

  1. Considérer sa sensation de rassasiement pour savoir quand cesser de manger

Se sentir rassasié, c’est être satisfait d’avoir mangé, en quantité adéquate pour combler la faim tout en évitant de se sentir inconfortable après avoir mangé. Prendre le temps de manger vous permettra d’être plus à l’écoute de votre sensation de rassasiement qui peut prendre plus de temps à se manifester.

  1. Découvrir la satisfaction et le plaisir de manger

Le plaisir et la satisfaction sont des éléments clés de cette approche intuitive de l’alimentation. Être à l’écoute de son corps et de ses besoins, c’est aussi satisfaire ses envies alimentaires. J’en parle plus en détail dans mon article : Quand bien manger dépasse le contenu de notre assiette. http://ccloutiernutrition.com/quand-bien-manger-depasse-le-contenu-de-notre-assiette/

  1. Vivre ses émotions sans nécessairement utiliser la nourriture

Manger ses émotions peut à long terme entretenir une relation malsaine avec la nourriture.  Plutôt que d’utiliser les aliments comme source de réconfort, il vaut mieux identifier le problème et de trouver des solutions saines à celui-ci sans nécessairement utiliser la nourriture.

  1. Respecter son corps tel qu’il est au moment présent

Cette approche nous permet de retrouver notre poids naturel, c’est-à-dire un poids auquel notre corps se sent bien, que l’on peut maintenir simplement en écoutant les signaux que notre corps nous envoie. Retrouver son poids naturel, c’est cesser de se soucier d’un chiffre sur la balance et c’est tellement libérateur.

  1. Être physiquement actif pour le plaisir et non pour perdre du poids

Bouger devrait être avant tout une source de plaisir. Pratiquer les activités qu’on préfère facilite le maintien de saines habitudes de vie à long terme.

  1. Honorer sa santé et ses papilles gustatives par ses aliments préférés.

Prendre plaisir à découvrir de nouveaux aliments peut être une façon créative de bien manger en toute simplicité. Cuisiner avec des aliments frais et peu transformés peut faire toute la différence quant à la qualité de notre alimentation.

Pour plusieurs, s’écouter représente tout qu’un défi, voire l’apprentissage d’une vie. Lorsqu’on a grandi en apprenant à se contrôler plutôt qu’à s’écouter, il peut paraître inaccessible de se permettre de manger tous les aliments souhaités, de maintenir son poids et d’être en santé. C’est pourtant ce que l’alimentation intuitive permet de faire. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur mes services et mon approche. Être accompagné d’une nutritionniste augmente le succès de la démarche et peut vous aider à mieux comprendre vos comportements alimentaires. J’offre également des ateliers et des conférences dans différents milieux. Visitez mon site Internet http://ccloutiernutrition.com pour en savoir davantage.

Par Caroline Cloutier Dt.P. Nutritionniste, conférencière et blogueuse

Pour en savoir davantage, visitez http://ccloutiernutrition.com

Commentaires

Articles Similaires

2017-04-24T09:59:38+00:00