Comment je réussis à garder un poids santé ?

Comment je réussis à garder un poids santé depuis plusieurs années, sans trop d’effort ? Le mot « sans trop » a son importance, puisqu’une certaine volonté de ma part est de mise, mais je dirais que c’est plutôt de bonnes habitudes de vie.

Je vous parle aujourd’hui de ce qui fonctionne pour moi, je suis bien dans ce mode de vie et je pense réellement que ça puisse rejoindre plusieurs d’entre vous.

D’abord, j’aimerais répondre à un commentaire que je reçois très souvent du genre « Tu es chanceuse d’être petite comme cela … Avec trois enfants en plus ! »

Premièrement, je ne suis pas chanceuse, car je suis de nature gourmande, un peu paresseuse et mon corps aime beaucoup emmagasiner le gras dans la bedaine ! Donc, oui, je pourrais facilement être en surpoids. Deuxièmement, il faut s’enlever l’idée qu’une femme ayant eu des enfants doit automatiquement être en surpoids.

Concernant le gym, non, je n’y vais pas. J’ai essayé à plusieurs reprises dans ma vie pour me rendre compte que je n’aime pas ça. Quand tu te lèves le matin en te disant « oh non, c’est la journée du gym », disons que ça démarre mal une journée. Alors comme activités physiques, je vous dirais qu’il n’y a rien de vraiment intense dans ma vie. Par contre, je fais plusieurs activités en famille, telles que marche en forêt, raquette, vélo, corde à danser, ballon-poire, lancer la balle, etc.

Comme l’entraînement n’est pas mon point fort, je mise beaucoup sur l’alimentation pour garder la ligne. Vous avez peut-être déjà entendu dire que l’alimentation joue à 70% sur le poids, je vous confirme que c’est vrai.

Voici d’abord un aperçu des fréquences de mes repas dans la journée :

6h30 – déjeuner (petit déjeuner)

9h30 – collation

11h30-12h – dîner

15h00 – collation

17h30-18h00 – souper

20h00 – collation

Eh oui ! Je mange toute la journée. Personnellement, j’ai souvent faim et je fonctionne très mal avec le ventre vide, donc m’alimenter plusieurs fois par jour m’aide à garder un niveau d’énergie stable et m’évite les rages de « mauvais choix ».

Il n’y a aucun aliment que je bannis de ma vie, je réduis simplement la fréquence ou la quantité. J’adopte un style alimentaire en proportion du 80\20, c’est-à-dire que 80% du temps, je m’alimente bien et 20% moins bien. Comme tout le monde, il peut m’arriver d’aller souper au restaurant et de beaucoup trop manger, c’est certain que cette soirée-là, je ne ressentirai pas le besoin de prendre une collation en soirée et que mon corps me demandera d’avoir un déjeuner plus léger le lendemain matin.

Vous pouvez être amené à consommer du « fast-food » toute une journée pour plusieurs raisons, c’est correct, ça arrive parfois et il ne faut pas se sentir coupable. L’important est de ne pas abuser et de faire un petit effort supplémentaire le lendemain pour compenser votre mauvaise journée. Au fond, tout est dans l’équilibre, si nous nous privons trop de certains aliments, le corps aura tendance à rechuter et en manger exagérément par la suite.

Quelle est ma façon de bien m’alimenter ce fameux 80% du temps ?

Sans vous faire un plan détaillé, parce que je ne suis pas de plan alimentaire, je vais vous dire les grandes lignes.

  • Pour déjeuner, je suis du type salé le matin, donc œuf, saumon fumé, toast à grains entiers, fromages et fruits. Le tout toujours accompagné de mon café latté légèrement chocolaté.
  • Je limite ma consommation de mauvais féculents, c’est-à-dire de pains/pâtes et patates. Mes repas principaux consistent généralement à une protéine (viande ou poisson), des légumes, avec parfois une petite portion de riz. (Le basmati est mon préféré)
  • Mes collations : yogourt grec, fruits, fromage, beurre d’amande, barre granola, gruau froid, légumes & trempette, etc.
  • Comme je mange souvent dans la journée, je mange généralement peu lors de mes repas, surtout au dîner, sinon j’ai une baisse d’énergie suite au repas trop copieux. J’ai plutôt tendance à consommer un déjeuner consistant.
  • Si je sais que pour le souper je mange un repas à base de pâte alimentaire, tel que du spaghetti ou de la lasagne par exemple, parce que j’ai des enfants qui adorent ce type de plat, je vais limiter ma consommation de féculent (pains/pâtes/patate) durant la journée. Je prendrai une viande avec légumes pour dîner. (Salade avec poitrine de poulet par exemple). Et lors du souper, même si je peux avoir envie de me servir 2x, je me limite à une seule portion, car la clé est de ne pas exagérer.

Finalement, je vous dirais que tout est une question d’équilibre. Écouter son corps et respecter autant que possible sa satiété. Profiter des bons moments autour d’une table sans culpabilité, tout en sachant s’arrêter.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, il me fera plaisir d’y répondre.

Commentaires

Articles Similaires

2017-01-21T16:26:45+00:00