Le rejet & le fuyant

Texte de Marilyn :

La première blessure, le rejet, apparaît entre 0 et 2 ans, et provient du parent du même sexe. Exemple de cas : le bébé qui est du sexe opposé à celui désiré par les parents, le bébé non désiré, etc.

Celui qui souffre de cette blessure a tendance à fuir les situations qui le font souffrir. Il préfère s’en aller plutôt que de faire face ou de risquer de se faire rejeter. Sa peur d’être rejeté fait en sorte qu’il ne se rend pas compte qu’il rejette lui-même souvent les autres afin d’éviter d’être la personne mise de côté.

Dans le livre « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » des Éditions Ecoute ton corps, Lise Bourbeau précise que « le parent du même sexe a pour rôle de nous apprendre à aimer, à nous aimer et à donner de l’amour. Le parent du sexe opposé nous apprend à nous laisser aimer et à recevoir de l’amour. »

En réponse à ce sentiment de rejet, la personne finit souvent par rejeter le parent qui lui inflige cette blessure. Malheureusement, à travers ce parent, c’est elle-même qu’elle rejette.

Afin d’éviter de vivre les émotions négatives reliées à sa blessure, l’enfant va se créer un masque, celui du FUYANT, qu’il gardera tout au long de sa vie,  tant qu’il ne prendra pas conscience de sa blessure.


Physique du fuyant

physique du fuyant

Le fuyant se tient comme s’il voulait disparaître. Ses épaules sont rentrées, ses bras pendent le long de son corps, ses jambes sont maigres. Il a de petits yeux apeurés avec une impression de masque autour de ceux-ci. Son non-droit à l’existence se révèle dans un corps qu’il ne semble pas totalement incarner. Souvent, il semble lui manquer un morceau, comme les fesses, les seins, ou il aura un menton fuyant, des poignets très petits, des chevilles très minces, etc.

Il a un corps mince, contracté vers l’avant qui  exprime son besoin de se replier sur lui-même. Il développe souvent des problèmes de peau. La peau étant la première zone de contact, le fuyant s’assure ainsi de ne pas être touché.

Maladies possibles : peau, diarrhée, arythmie, problèmes respiratoires, allergies, vomissement , évanouissement, coma, hypoglycémie, dite, dépression suicidaire psychose.

 
Personnalité du fuyant

Le fuyant aura tendance à fuir dans son monde ou  »dans la lune ». Il pense ne pas être assez important pour avoir le droit à une place, il se croit incompris, il aura aussi tendance à se croire nul, sans valeur. Une des caractéristiques du fuyant est d’ailleurs le fait de se dévaloriser sans cesse. Il préfère ne pas s’attacher aux choses pour pouvoir mieux fuir. Il recherche la solitude, non par préférence, mais par crainte de ne pas savoir que faire de l’attention qu’il recevrait. Paradoxalement, il se crée des situations pour prouver qu’il existe et pour revivre sa blessure de rejet. Celui qui souffre de la blessure du rejet entre souvent dans un cercle vicieux : « il met son masque de fuyant lorsqu’il se sent rejeté pour ne pas souffrir ; il devient tellement effacé que les autres ne le voient plus. Il se retrouve de plus en plus seul et se donne ainsi raison de se sentir rejeté ». Le fuyant s’arrange pour que les circonstances lui donnent raison : il va tout faire pour être rejeté, sans le savoir, en se dévalorisant sans cesse, il ne comprend pas qu’on puisse l’aimer.

Le fuyant préfère ne pas s’attacher aux choses matérielles, qui l’empêcheraient de fuir à son goût. Le sexe est vécu par le fuyant comme quelque chose de très matériel, peu spirituel. Les fuyants vont donc fuir le sexe, ou s’arrangeront inconsciemment pour être avec quelqu’un qui le fuit aussi.

Le fuyant se sent constamment inférieur aux autres. Il pense que les gens l’écoutent par politesse, qu’ils ne sont pas vraiment intéressés par ce qu’il a à dire. « Une personne interprète les incidents à travers les filtres de sa blessure et elle se sent rejetée même lorsqu’elle ne l’est pas »

Le fuyant a beaucoup de difficultés à laisser vivre son enfant intérieur.

Façon de parler et voix  : éteinte et faible

Façon de s’asseoir : il se fait tout petit sur sa chaise et aime beaucoup se cacher les pieds sous les cuisses. En n’étant pas branché par terre, il peut fuir plus facilement.

Vocabulaire : « nul » • « rien » • « inexistant» • disparaître

Mode relationnel du fuyant

Le fuyant a du mal à croire qu’un autre puisse l’aimer. Il demeure dans le besoin de l’amour du parent du même sexe. Il pense mériter de subir des situations désagréables et surtout qu’il n’a pas le droit de répliquer. Il croit qu’il n’est pas assez important pour s’exprimer.

Ses relations intimes se traduisent par de grandes phases d’amour suivi de phases de haine profonde. Le fuyant peut d’ailleurs être très rancunier. Comme mentionné plus haut, il peut aussi éprouver des difficultés sexuelles.

Ses peurs

Sa plus grande peur est la panique, mais il a aussi peur du jugement. En plus de sa peur de prendre trop de place, de gêner les autres, le fuyant est aussi apeuré par le fait de commettre une erreur. Afin d’éviter cette peur, il aura tendance à être perfectionniste. S’il sait qu’une situation le mettra dans l’embarras, il préfèrera ne pas se confronter à la situation, il voudra se cacher, ou la fuir. Il a tendance à se faire un monde du moindre problème et ne voudra pas l‘affronter.

Les obstacles à sa guérison

Le fuyant alimente sa blessure à chaque fois qu’il se dévalorise, qu’il s’accuse de ne faire aucune différence dans la vie des autres.

Derrière le masque se cache 

Une personne débrouillarde, dotée d’une bonne capacité de créer, d’inventer et d’imaginer. Une personne efficace et attentionnée aux détails, apte à réagir et à faire ce qu’il faut lorsqu’une situation l’exige. Elle possède une aptitude particulière à travailler seule et être autonome. C’est aussi une personne qui a la capacité de se retirer et être heureuse seule.

Pour fuir

Sucre, alcool ou drogue. Prédisposition à l’anorexie.

Retrouvez les profils détaillés dans le livre de Lise Bourbeau, « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même », aux éditions Ecoute ton corps

Je vous conseille fortement cette lecture et lorsque vous serez prêts il sera important de lire la suite afin de trouver les outils pour guérir ces 5 blessures qui empêchent d’être soi-même!

parmarilyn2

Commentaires

Articles Similaires

2017-08-12T20:03:52+00:00