La blessure d’INJUSTICE

Texte de Marilyn:

Dès son enfance, la personne souffrant de la blessure d’injustice sent qu’elle est appréciée plutôt pour ce qu’elle fait que pour ce qu’elle est. C’est pour cette raison qu’elle devient très performante et qu’elle se débrouille rapidement seule.

Elle ne se sent pas appréciée à sa juste valeur, ne se sent pas respectée et croit qu’elle ne reçoit pas ce qu’elle mérite. Toutefois, elle peut aussi croire qu’elle reçoit plus que ce qu’elle croit mériter et c’est tout autant inacceptable pour elle.

Sa réaction première devant l’injustice sera de bloquer ses sentiments en pensant ainsi éviter la blessure et le masque qui apparaît est la rigidité. Comme les personnes rigides sont très sensibles, elles ont tendance à bloquer leurs sentiments. Cela ne veut pas dire de ne plus rien ressentir, mais elles développent rapidement la capacité de ne pas réagir à cette sensibilité et SURTOUT de ne pas la montrer aux autres.

Lorsque le rigide désire ne pas laisser transparaitre ses émotions ou ne pas se laisser atteindre, il aura tendance à croiser les bras et son ton de voix devient sec et inflexible.

Vous entendrez souvent de la bouche d’un rigide  »Il n’y a pas de problème! Il n’y a rien là! Ce n’est rien de grave! » et ce, peu importe la gravité de la situation. Avec son apparence imperturbable, il tente de tromper les gens et de se convaincre lui-même que tout est parfait.

Le rigide est aussi un perfectionniste, et en exigeant la même perfection des autres, il ne se rend pas compte qu’il peut aussi être injuste. Il s’assure d’être digne et de mériter tout ce qu’il possède et reçoit. Il aura du mal à recevoir et accepter des cadeaux, car il croit que cela doit assurément être associé au mérite.

Le rigide se permet très rarement de se détendre sans se sentir coupable. Il se peut aussi qu’il se dise que la tâche serait mieux ou plus rapidement accomplie s’il prenait tout en charge. Le rigide peut critiquer une personne s’il considère que celle-ci, avec son talent et ses qualités, aurait pu mieux accomplir une tâche. C’est pourquoi, la personne souffrant de la blessure d’injustice à tendance à tout vouloir faire seule pour être assurée que c’est parfait (parfait selon elle, selon ses standards élevés) . C’est aussi pour cette raison qu’elle peut facilement souffrir d’épuisement physique.

Comment se comporte le rigide dans l’amour et l’affection ?

Le rigide a des difficultés à montrer son amour et se laisser aimer. C’est pourquoi il est considéré comme une personne froide. Dans sa vie sexuelle, il a des difficultés à s’abandonner au plaisir dépendamment de la profondeur de la blessure. Il a des problèmes pour exprimer la tendresse qu’il ressent. Il peut être très sexy, charmeur, séduisant, mais il aura tendance à repousser les gens avec froideur lorsqu’il considère que les choses sont allées trop loin ou trop rapidement.

Lorsqu’une personne rigide a des difficultés à s’engager dans une relation, cela provient généralement de la peur de se tromper dans le choix du partenaire.

Comment guérir la blessure d’injustice ?

Il faut que le rigide se permette d’être moins perfectionniste, qu’il accepte ses fautes sans avoir peur d’être critiqué et sans perdre patience. Il est important aussi qu’il s’accorde le droit de montrer sa sensibilité sans avoir peur d’être jugé.

Sa relation avec ses parents

Cela vient souvent d’un problème avec le parent du même sexe : le rigide pense que ce parent est trop froid, trop intolérant et trop sévère avec lui. Il peut aussi sentir qu’il ne reçoit pas l’amour qu’il mérite, ce qui peut ainsi occasionner une relation superficielle avec ce parent. La blessure se produit entre 4 ans et 6 ans.

Exemple de cas : Enfant aîné qui trouve injuste de donner l’exemple face à ses frères et sœurs.

Caractéristiques physiques de la personne :

  • Corps droit et rigide
  • Fesses rondes
  • Taille serrée
  • Yeux brillants et vivants
  • Belle posture, mais raide
  • Épaules droites
  • Ne prends pas beaucoup de poids
  • N’accepte pas d’avoir du ventre
  • Vêtements ajustés
  • Ceinture serrée

Vocabulaire :

  • «Il faut que … c’est à cause de … très spécial… justement…. Pas de problème … sûrement … d’accord … exactement … toujours… jamais.»

 Caractéristique morale de la personne :

  • A eu un parent sévère
  • Perfectionniste
  • Envieux
  • Optimiste
  • Dynamique
  • Se compare
  • Se justifie beaucoup
  • Colérique
  • Donne peu d’affection

Maladies associées

  • ankylose, tensions musculaires; épuisement physique et mental, tendinites; arthrites, bursite, torticolis, constipation, hémorroïdes, crampes, problèmes de circulation du sang, varices; peau sèche, acné, psoriasis, nervosité, insomnie, problèmes de vue.
  • La personne qui porte le masque du rigide est très rarement malade. Il ressentira la douleur seulement une fois que son état sera devenu bien grave.

Sa plus grande peur : LA FROIDEUR

Il n’est toutefois pas conscient qu’il est lui-même froid, malgré que sa plus grande peur soit la froideur. Il évite d’entrer en contact avec sa sensibilité pour ne pas montrer sa vulnérabilité.

Étapes de guérison

  1. Reconnaître sa blessure et son masque
  2. Accepter sa blessure et son masque
  3. Observez vos changements

Source et inspirations : Lise Boudreau, Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, les éditions T.E.C., Bellefeuille, 2000.
Commentaires

Articles Similaires

2017-02-18T19:04:11+00:00