« Maman, tu es méchante … je ne t’aime plus »

Ce soir, mon tendre enfant du milieu digne d’un vrai milieu de famille m’atteint. Il est contrarié, bon, le mot est faible, il est vraiment fâché. Vous savez le : « maman, je ne t’aime plus … tu es la pire maman du monde », vous savez, ce fâché là.

 ET même si je lui dis d’une voix calme « tu sais, maman ne changera pas d’idée, ça ne donne rien d’avoir cette attitude », et que je joue la comédie en ayant l’air aucunement atteint par son attitude et ses paroles … Eh bien, à l’intérieur, je me sens un peu découragée et sans ressource. C’est le seul de mes enfants capable de m’atteindre à ce niveau.

Vous savez le genre d’enfant à qui nous hésitons de donner des conséquences parce que vous savez que ça va être la guerre, la crise… Mais ironiquement, c’est cet enfant qui a le plus besoin de limites et d’encadrement.  Vous savez, l’enfant avec qui nous devons constamment mettre des gants blancs, de peur de sa réaction.

Loin de moi l’idée de me plaindre, car je me compte très chanceuse d’avoir de bons enfants en santé et qui fonctionnent bien dans la vie. Cependant, je pense avoir le droit de dire que ce n’est pas toujours facile.

J’aimerais avoir un petit livre d’instructions qui me disent ses besoins, qui me disent pourquoi il agit ainsi et ce que je dois faire ou pas faire avec ce petit être humain.

Ce qu’il y a de beau dans tout ceci, c’est qu’après s’être fâché ainsi, il finit toujours par se calmer et faire ce que je lui ai gentiment demandé. Et même, venir me faire un câlin en me disant « je t’aime maman »

PAR DAPHNÉ signature gris

Commentaires
2016-10-22T09:39:01+00:00